Cathedral de l'Ascension de Novotcherkassk


Adresse:
Novotcherkassk, place Yermak
Comment arriver


Coordonnées:
40,110102, 47,413901

La curiosité principale de Novotcherkassk est la cathédrale de l’Ascension de Novotcherkassk fondée et consacrée encore à la fondation de la ville en 1805 en fête sacrée de l'Ascention Christique. Cependant la construction de la cathédrale par le projet de l'architecte Alozy Rouska a commencé seulement le 1 octobre 1811. Le frère de l'architecte Iéronim Rouska construisait la cathédrale. En 1818 les frères Rouska ont quitté la Russie, et la construction de la cathédrale était continuée par l'architecte Avrossimov (jusqu’à 1825). En 1846 à la consolidation du dôme principal de la cathédrale s'est écroulée brusquement une partie du temple. Il a été arrivé le même sort à la deuxième variante de la cathédrale construite par le projet de l'architecte Valpred I.O.

En 1891 on a décidé de se mettre à la construction de la troisième variante de la cathédrale de l’Ascension par le projet de l'académicien Jashchenko A.A. En 1900 la cathédrale a été construite dans les grandes lignes, en 1902 les travaux d'art et de bois ont été commencés. Durant l'été de 1904 «le deuxième soleil du Don» devait être ouvert, mais puisque n'est pas arrivé le visiteur honorable, l'Empereur Nikolay II, on a ouvert seulement l'église de l'Intercession de-la-Vierge dans le sous-sol supérieur. Le bâtiment au total a été consacré et ouvert seulement le 6 mai 1905.

La cathédrale de l’Ascension est le troisième en Russie par ses dimensions et sa beauté (après Christ Sauveur à Moscou et Saint-Isaac à Saint-Pétersbourg) - renvoie аu style de Byzance moderne. A l'origine ses dômes ont été couverts d'or ducat et la croix principale fabriquée en Bohême – a été incruste de cristal de roche. Grâce à cela à la lumière du grand soleil le temple était vu à plusieurs kilomètres comme un phare original pour les croyants et les souffrants.

Le poids de la cathédrale est de 135 mille tonnes, la hauteur (avec la croix centrale) est de 74,7 m; le sous-sol de profondeur de 15 mètres, dont la marche souterraine conduit à la maison Épiscopale (C’est la Maison des officiers à présent -). Pour un service le temple contient 5 mille personnes. Dans la cathédrale il y avait un système unique de chauffage qui a été perdu а présent. Le système de la ventilation était très intéressant, permettant garder les fresques et les iconostases en leur aspect originel. Le marbre pour le plancher du temple a été amené à Novotcherkassk spécialement de l'Italie et de la France. Sur le clocher on a établi les horloges gardées jusqu'à présent. Leur sonnerie, audible loin des alentours même aujourd'hui, mesure la vie de ville.

La décoration intérieure de la cathédrale est tant belle que, ayant commencé à examiner les fresques, il est difficile de quitter le temple. Éclairées par les myriades des bougies, les images des saints et des apôtres regardent par les murs et les colonnes du temple. Les choeurs de la cathédrale sont ornés par les tableaux représentant les épisodes les plus signifiants de l'histoire des cosaques du Don.

Dans le Temple-tombeau - soi-disant le temple Inférieur de l'Intercession de-la-Vierge - ainsi que dans celui de supérieur, on officie régulièrement. Et la plupart des prêtres trouvent le temple Inférieur plus chaud et confortable. Le temple de l'Intercession de-la-Vierge est bien des débris d'une des variantes précoces de la cathédrale, à moitié étant sous terre et devenue le fondement de la cathédrale actuelle de l’Ascension. Aux visiteurs du temple Inférieur s'ouvre le spectacle ébranlant et charmant : sarcophages de marbre, gardant les dépouilles mortelles de l' archevêque haut vénérable de Don et de Novotcherkassk Ioann, du fondateur de la ville, "chef cosaque le rafale" célèbre Marveï Ivanovich Platov, des héros de la Guerre nationale de 1812 Vasily Vasil'evich Orlov-Denisov et Pierre Jakovlevich Baklanov. А droite du tombeau se trouve le baptismal vaste et clair.

Au temps soviétique, dans les années 30, la cathédrale était fermée. De ses dômes on a retiré des feuilles de cuivre avec la couverture d'or et on a fait le stock des PRODUITS PÉTROLIERS. En août 1942 pendant l'occupation la cathédrale était ouverte par les Allemands. Après la guerre on ne fermait pas le temple, mais dans ses sous-sols immenses bétonnés on stockait l'alimentation : sucre, farine, blé, malt pour la brasserie. Pendant les réformes démocratiques on a libéré du blé «le deuxième soleil du Don», on a fait l'entretien courant dans les sous-sols. Le 15 mai 1993 les tombes des héros du Don détruites au temps soviétique ont été renterrées solennellement. En 2001 sous le patronage des administrations régionales et urbaines on commence les travaux de restoration de grande échelle dont le but est un retour à la cathédral de l’Ascension sa grandeur originelle et sa beauté.

Trouvé une erreur sur la page?

Envoyez un message et les éditeurs du portail répondront.