Musee-reserve historico- archeologique de paleontologie d’Azov


Adresse:
Rue Moskovskaya, 38/40
Comment arriver


Coordonnées:
39,423626, 47,111657

Le gardien de l'histoire la plus riche du pays du Don est le Musée-réserve historico- archéologique de paléontologie d’Azov, fierté de l'Azov, un centre culturel, historique et public.  

 Dans le musée se trouvent et s’exposent les collections vastes archéologiques (plus de 280 mille pièces de conservation), y compris plus de 16 mille pièces du Période scythique - sarmate (6 siècle avant notre ère - 4 siècle avant notre ère), les pièces de l’âge de l’énéolitique et du bronze (4 - 2 mille avant notre ère) et du temps de la Horde d'or (13 - 15 siècles); les photos et les sources écrites; les collections du numismatisme, de l'ouvrage à l'aiguille, des vêtements et des tissus du XIX - du début du XX siècles, des métaux, une collection des samovars et des produits de cuivre (la plus grande au sud de la Russie).  

Les valeurs du niveau mondial sont des trouvailles du trésor à l'enterrement sarmate du I siècle avant notre ère: bijouteries luxieuses du travail des maîtres grecs et orientaux.

Les expositions de musée racontent la nature de Priazovïe, l'histoire de l'Azov, présentent aux visiteurs les oeuvres de la peinture et des arts appliqués. Ici travaillent un atelier de restauration (de métal et de céramique) et un laboratoire de taxidermie, une bibliothèque scientifique avec le fonds de plus de 21 mille pièces de conservation. La collection paléontologique, la plus grande en Ciscaucasie (plus de 1500 pièces), attire l'attention des spécialistes et des amateurs des anciennetés.

La pièce la plus populaire du musée est un squelette de l'éléphant - Trogonthérium (4,5 m.), seul dans le pays dont l'âge est de 600 mille ans. Dans le monde on sait quelques squelettes de l'éléphant Trogonthérium. L'exemplaire d'Azov est un des plus grands squelettes montés de l'éléphant dans le monde entier et le seul squelette avec un crâne conservé de l'éléphant de cette espèce. Le musée régional d'Azov est un possesseur de l'autre pièce unique paléontologique - un squelette de l'éléphant Dinothérium, dont l'âge est de 5 millions d’ans.

La partie considérable de l'exposition est consacrée à la lutte dramatique des cosaques du Don pour la forteresse d'Azov. Un grand diorama coloré présente l'événement grandiose - prise par les cosaques du Don de l'Azov turc en 1637. L'arme originale, les boulets, les armures trouvées à la forteresse, les miniatures turques et les tableaux rappellent l'état de siège héroïque de l'Azov, quand la garnison cosaque de cinq mille a défendu Azov de l'armée turque de trois cents mille pendant presque quatre mois .

Le bâtiment du musée a été construit en 1892 par le projet de l'architecte F.N.Gauzenbaum, le style est l'électique, une ancienne Municipalité. La filiale du musée, Poudrière, est un monument de l'art du génie du XVIII siècle, a été construite en 1799 par le projet de l'ingénieur Delaval.

Les voyages d'exploration du musée travaillent constamment à l'Azov et à son arrondissement. En 2001 sur la base du musée-réserve d'Azov travaillait l'expédition russe-norvégienne du voyageur connu et de l'investigateur - Thor Heyerdahl .